sábado, 17 de noviembre de 2012


En el 2012  el Museo Nacional de Arte presentaba la Muestra Surrealismo vasos comunicantes
En donde se plantearon los acercamientos de dos grandes Escuelas , primeramente la Escuela de Paris y consecuentemente la Escuela Mexicana de pintura dentro del movimiento Surrealista , así como el paso de Breton  y de Antonin Artaud en el México de los 30s .









Dentro del grupo de conferencias para esta muestra se encuentra
Los Años que vivimos en Paris
Esta ponencia propone un cercamiento entre las vidas de Artaud y Cantu tanto en Paris como en el México.




Que es un revisión mas de la documentación del acervo catalogado por la Colección de Arte Cantu y de Teresa , compuesta por1256  bienes artísticos e históricos, entre pinturas, esculturas, dibujos, grabados, fotografías, impresos y muebles, producidos en México entre los años de 1907 a 2012.

Adolfo Cantu


Colección de Arte Cantu y de Teresa




Exposition à Biarritz : les pépites de l’art mexicain du XXe siècle

Exceptionnelle, le mot n’est pas exagéré pour qualifier l’exposition lancée, samedi, au Bellevue en présence d’un parterre de personnalités. Le maire Didier Borotra y a en effet accueilli le président du conseil national de la culture et des arts du Mexique, Rafael Tovar y de Teresa, l’ambassadeur du Mexique en France, Agustín García-López Loaeza, et de nombreux collectionneurs et représentant du monde des arts et de la culture des deux pays.
Soixante-et-un ans après la première exposition d’art contemporain mexicain en Europe, au Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Biarritz inaugure un cycle avant Copenhague et Paris. Plusieurs œuvres du Bellevue migreront en octobre à l’Orangerie.
Des collections privées
En attendant, le public a jusqu’au 6 octobre pour s’émerveiller et plonger dans ces tableaux, photographies, sculptures, rassemblées par Miguel Fernandez Félix, commissaire de l’exposition : 110 œuvres signées de 56 artistes.
Pour convaincre pas moins d’une cinquantaine de prêteurs, dont une majorité de collectionneurs privés, mais aussi des musées et institutions du Mexique, la Ville de Biarritz a déployé des trésors de diplomatie. La sécurité et la muséographie du Bellevue ont été soignées.
Diego Rivera, Federico Cantu, Luis Ortiz Monasterio , Federico Canessi, José Clemente Orozco, David Alfaro Siqueiros, Manuel Alvarez Bravo, Tina Modotti, Leo Matiz, Paul Strand ou encore la célèbre Frida Kahlo, dont la côte est montée en flèche ces trente dernières années… Les artistes peintres, photographes et sculpteurs retenus à Biarritz sont des grands noms, mais pas seulement. « L’art mexicain est beaucoup plus complexe que les figures de Frida Kahlo ou de Diego Rivera, que les couleurs mexicaines ou les personnages indigènes », souligne Miguel Fernandez Félix. « Ce que nous voulons montrer au public, c’est la compréhension de la diversité des imaginaires artistiques qui ont existé dans mon pays ».





L’exposition sera constituée d’une sélection d’œuvres provenant de musées, collections particulières et d’institutions mexicaines : Fridha Kahlo, Diego Rivera, José Clemente Orozco, Federico Cantu , Davis Alfaro Siqueiros, ou encore Manuel Alvarez Bravo, Tina Modotti… : influencés par les avant-gardes européennes et leur esthétique, guidés par une prise de conscience identitaire et une sensibilité populaire, tous ces artistes sont devenus emblématiques de l’art moderne mexicain

L’exposition présente également une sélection de livres, photographies et films qui permettent au visiteur de mieux appréhender le contexte de l’époque.
Un catalogue sera édité à cette occasion.
30 juin – 6 octobre 2013 / LE BELLEVUE – Place Bellevue – BIARRITZ
Ouvert tous les jours de 11h à 20h. Fermé le mardi
Tarifs : 6 € / 4 € - Gratuit jusqu’à 12 ans.
Organisation
Ville de Biarritz – Service des Affaires culturelles 05 59 41 57 50 culture@biarritz.fr




No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada